Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

Daniel Guichard

3075 o48 titres sur cette compilation, une des plus complètes de Daniel Guichard. On y retrouve, pour la première fois, l’intégralité de ses tout premiers enregistrements, notamment le rarissime EP Decca paru en 1967, avec des chansons écrites avec Guy Combres (Le condamné, Mon étoile) et peut-être un inédit datant de la même séance (Ni soleil, ni ciel bleu). Ce super 45 tours n’ayant pas rencontré le succès, Guichard signe chez Barclay (où il est également... manutentionnaire !). Un deuxième super 45 tours voit le jour en 1968, avec quatre chansons dont trois adaptations de succès anglo-saxons : Catherine (Tammy, de Livingston et Evans), Pardon maman (Song for a winter’s night, de Gordon Lightfoot), Laisse les journaux et puis viens voir la mer (Death of the clown, des Kinks).

En 1969, Daniel Guichard enregistre son premier album, toujours chez Barclay, sous la direction de Claude Denjean, avec Jo Courtin à l’accordéon. Deux reprises de Bruant (Dans la rue et À la Bastoche) et parmi les dix chansons écrites par Guichard, quatre titres composés par Francis Lemarque dont Le Panam’ de mes dix ans qui semble annoncer... Renaud !

Le succès arrive à partir de 1972, avec La tendresse, Faut pas pleurer comme ça, Chanson pour Anna, Mon vieux..., toutes incluses ici.

• Triple CD Sélection du Reader’s Digest

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article