Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

Georgette Plana

Georgette-Plana-SRDRiquita, Zaza, L’hirondelle du faubourg, Du gris, La femme aux bijoux, Nuits de Chine, Dans les jardins de l’Alhambra... La plupart du temps signés Benech et Dumont (« Les Balzac de la chanson »), ils sont tous là les « tubes » de Georgette Plana, succès obtenus tardivement à la fin des années 60, au cours d’une première vague rétro qui ne dit pas encore son nom... Dans ce coffret de 72 titres réalisé par Patrick Campistron, on retrouve aussi des enregistrements des années 50 (Le dénicheur, Les Roses blanches, Où est-il donc ?, La java bleue...), des chansons d’auteur dues à Jean Villard-Gilles (À l’enseigne de la fille sans cœur), à Francis Carco (La chanson tendre) ou, plus inattendu, à Louis Aragon (les quatre titres enregistrés sur un super 45 tours en 1967 : L’Affiche rouge, Que serais-je sans toi ?, Tu n’en reviendras pas et Est-ce ainsi que les hommes vivent ?). Georgette Plana (90 ans en 2007, quelques jours de plus qu’Henri Salvador) a aussi enregistré quantité de chansons légères des années 20 et 30 (Titine, La Baya, Les gars de la marine...). Ponctuellement, au cours de sa « deuxième carrière », elle a connu d’autres succès comme Les dernières paroles du Christ, E viva Espana ou Je t’offre un verre, en duo avec Antoine.

• Triple CD Sélection du Reader’s Digest

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article