Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

Serge Gainsbourg chanté par...

Nouvelle compilation des interprètes de Gainsbourg (la première, parue il y a quelques années, se résumait à un 30 cm Phonogram), ce double CD se limite à douze d'entre eux ayant enregistré sur les différents labels du groupe EMI-Pathé Marconi (Ducretet-Thomson, Pathé, La Voix de son Maître, Columbia). Michèle Arnaud, qui découvrit l'auteur-compositeur caché derrière le pianiste du Milord l'Arsouille en 1957, se taille la part du lion avec quatorze titres enregistrés entre 1958 et 1969, dont deux inédits (La javanaise, en 1963, et Les papillons noirs, toute seule, en 1966). Introuvables depuis des lustres, des chansons comme Rêves et caravelles (1969) ou le duo des Papillons noirs (1966) justifient à elles seules l'achat de ce double CD. Deuxième interprète des chansons de Gainsbourg, le raffiné Jean-Claude Pascal avec six titres, suivi de Zizi Jeanmaire (huit chansons de 1977, dont l'adaptation du standard Stormy wheater).


En « première partie » de ce récital imaginaire, deux interprètes des années 50, Vicky Autier et Gloria Lasso (La chanson de Prévert), et deux « idoles » : France Gall (Frankenstein et Les petits ballons, 1972) et Françoise Hardy (Enregistrement, 1977). Plus Marie-France Vergne, madame Jean-Christophe Averty en 1967, avec un texte de ce dernier mis en musique par Gainsbourg (Au risque de te déplaire) et la (réussie) parodie de Je t'aime, moi non plus par Bourvil et Jacqueline Maillan, en 1970. Changement de style et de son, huit ans plus tard, avec la version Starshooter (où débutait un certain Kent) du Poinçonneur des Lilas et le groupe Toubib. Cadeau inattendu, deux chansons inédites de Gainsbourg interprétées par la grande Catherine Sauvage, simplement accompagnée par Jacques Loussier au piano, vers 1961 (maquettes ?) : Les nanas au paradis et Le cirque. Copieux texte de présentation signé Christian Eudeline.


• Double CD Odeon/EMI 854.067-2.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article