Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

"Poème aux peuples arabes en révolte", une chanson écrite à chaud par Christian Roux

En salut à ceux qui se battent,

ce "Poème aux peuples arabes en révolte",

un morceau réactif, tout chaud tout nouveau, en écoute et téléchargement. Gratuit, évidemment.

A partager autant que bon vous semble.

Nicole & Christian.


christian roux

POèME AUX PEUPLES ARABES EN REVOLTE

Paroles & Musique Christian Roux

 

Ca commence par un murmure, une sensation

Une brise tiède qui froisse les feuilles

Ca pourrait presque naître d'un souffle, de la buée des lèvres

Mais il faut qu'un homme brûle

Il faut qu'un homme brûle

Et que des femmes meurent sous les balles

 

Des femmes et des hommes, alors, se donnent la main,

Tuez-nous, disent-ils, tuez-nous, nous avons si faim et vous êtes si gros!

Tuez-nous tous et restez les maîtres muets d'un désert sans âme!

Mais il faut qu'un homme brûle

Il faut qu'un homme brûle

Et que des femmes meurent sous les balles.

 

Ca commence comme une lettre envoyée au monde

C'est très concret, maintenant,

Ca dit faim, toit, travail et ça crie liberté liberté liberté

Ce vieux mot qu'on croyait mort et qui renaît sans cesse

Mais il faut qu'un homme brûle

Qu'un autre grille à 30 000 volts

Et que des femmes meurent sous les balles

 

Intifada de Sidi Bouzid, révolte de Tahir

Les dirigeants tremblent, tous les dirigeants

On le croyait mort lui aussi, le peuple, mais est là, il vit, son cœur bat

Et dès qu'il éprouve sa force, il voit combien elle est immense

Mais il faut qu'un homme brûle

Qu'un autre grille à 30 000 volts

Et que des femmes meurent sous les balles

 

Les dirigeants tremblent et les démocraties hésitent,

La France, mon pauvre pays aux étendards moisis

Propose d'aider la force d'Etat, comme partout, comme toujours,

Mais le peuple arabe hurle plus fort qu'elle

Et sa voix de fausset va mourir dans les poubelles de l'histoire

 

Ca commence par un murmure, une sensation

Une brise tiède qui froisse les feuilles

Ca pourrait presque naître d'un souffle, de la buée des lèvres

C’est comme une lettre envoyée au monde

C'est très concret, maintenant,

Ca dit faim, toit, travail et ça crie liberté liberté liberté

Ce vieux mot qu'on croyait mort et qui renaît sans cesse, comme le peuple

Mais il faut qu'un homme brûle

Qu'un autre grille à 30 000 volts

Et que des femmes meurent sous les balles

 

Ca commence par des femmes et des hommes qui se donnent la main

Et c'est beau comme un algèbre réinventé

Une équation de la liberté, la plus simple du monde : 1+1= deux

Et puisse jamais un i se glisser entre ces deux-là

Mais hélas il faut qu'un homme brûle

Qu'un autre grille à 30 000 volt

Et que des femmes meurent sous les balles

 

Ô vous frères arabes qui avez tant souffert

Et sœurs arabes qui souffrez encore tant

Ô vous femmes et hommes unis dans le courage de dire "Non"

Ô vous, indignés de chair et de larmes

Qui rendez à tous les peuples de la terre leur dignité

A tous les peuples de la terre la force de dire Dégage !

Merci Merci Merci


http://www.nicri.fr/indexchristian.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Douce vitta 21/03/2011 19:02


bonjour jolie blog

je vous invite a vole d'oiseau

sur mon blog

et invite d'autre personne à venir

amitié Sylvie

http://www.desert-des-mots.com/#


christian 10/03/2011 08:26


Merci à ton tour pour cette chanson, Mr Roux !