Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

Michel Legrand

Michel-Legrand-SRDEn 2005, pour Sélection du Reader’s Digest, Michel Legrand a réenregistré, quelques uns de ses thèmes de films les plus célèbres. À cette occasion, il reprend sa casquette (et sa baguette) de chef d’orchestre puisqu’il dirige celui de la Radio flamande. Onze thèmes, des Parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort à Yentl et Jamais plus jamais, en passant par Un été 42, L’Affaire Thomas Crown ou Brian’s song, que l’on retrouve sur le premier CD de ce coffret de trois disques dédié à un compositeur décidément peu reconnu en France...

    Le deuxième CD rassemble 24 chansons, écrites la plupart du temps par Eddy Marnay ou Jean Dréjac, composées et interprétées par Michel Legrand. Arrangeur et chef d’orchestre attitré chez Philips depuis le milieu des années 50, Legrand entame en 1964 une carrière de chanteur. Des chansons qui « balancent » (on se souvient de Quand on s’aime, en duo avec Nana Mouskouri, deQuand ça balance, de Brûl’ pas tes doigts, Les baladins du siècle d’aujourd’hui, Elle a... Elle a pas...). Avec Michel Legrand, ce sont aussi de grandes envolées lyriques, sur les mots de Marnay ou Dréjac (Comme elle est longue à mourir ma jeunesse, Les enfants qui pleurent, Sérénade du XXème siècle, Pourquoi...). Dans d’autres chansons, il est question de l’époque qui change (1964), de Jésus-Christ (Celui-là, enregistré aussi par Jacqueline François)...

    En 1995, Legrand s’associe avec Jean Guidoni le temps d’un spectacle et d’un disque remarqués (d’où est extrait L’amour à contre-courant). Un autre duo, inédit celui-là, provient des trésors de l’INA : ça se passe en 1969 et Michel chante Les parapluies de Cherbourg en duo avec Juliette Gréco. En 1990, sur le label de jazz Prestige, Legrand enregistre un de ses grands succès anglais :Paris was made for lovers.

    Les chanteurs (français et étrangers) se bousculent sur le troisième CD : Claude Nougaro (Le rouge et le noir, Sa maison), Colette Renard (Un piano, sublime chanson de Claude Parent), Nicole Croisille (Paris violon), Francis Lemarque (Les fous), Serge Reggiani (Le vieux costume, superbe), Juliette Gréco (Féline), Isabelle Aubret (J’ai le regret de vous dire oui), Christiane Legrand (Rien de grave dans les aigus), Liane Foly (La chanson de Léa, générique du feuilleton télé La Bicyclette bleue), Mouron (La valse des lilas), Jean Guidoni (Il fait beau), Caterina Valente (Les moulins de mon cœur), Lena Horne (Watch what happens), Dusty Springfield (Sea and sky), Ray Charles (Love makes the changes)...

• Triple CD Sélection du Reader’s Digest

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article