Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

Léo Ferré 84 Enregistrement public et Léo Ferré chante les poètes

Les 6 et 7 avril 1984, Léo Ferré investit le Théâtre des Champs-Élysées pour trois représentations (deux soirées et une matinée). S'accompagnant au piano sur quelques titres, Ferré utilise surtout les bandes son de ses derniers disques réalisées avec l'Orchestre symphonique de Milan. À quatre reprises, on entend l'accordéon (enregistré) de Jean Cardon.

Pour sa « rentrée parisienne », Ferré présente un tour de chant varié, renouant avec ses années Chant du monde (La vie d'artiste et Monsieur Tout blanc) et Odéon (Le jazz band, Java partout, À la Seine, Pauvre Rutebeuf, Monsieur mon passé, T'en as ?, Graine d'ananar et La vie moderne, dans une version courte, Ferré ayant éliminé les strophes trop datées). Des années Barclay, Ferré reprend T'es rock, coco,  La solitude, L'enfance, Le chien, Avec le temps, Le printemps des poètes, La mémoire et la mer, Thank you Satan, La folie, Il n'y a plus rien... La chemise rouge et Le tango Nicaragua sont des extraits de L'opéra du pauvre, œuvre grandiose enregistrée en 1983.

Le triple CD publié par EPM, qui constitue l'intégralité du récital de trois heures (64'09 + 58'19 + 51'56), ressuscite onze titres laissés de côté, faute de place, sur l'édition vinyle en 1984 : Tu penses à quoi ?, Les artistes, Un jean's ou deux, aujourd'hui, Ta source,  Je te donne, La mort des amants, Allende, Words words words, La nostalgie, Frères humains, l'amour n'a pas d'âge (Villon), Requiem.

Réalisation de Rocher Roche et Michel Larmand. Livret avec tous les textes. 

« Léo Ferré chante les poètes » est une nouvelle compilation en deux disques parue chez EPM. Le premier CD regroupe 14 titres (textes d'Apollinaire, Baudelaire, Caussimon, Rutebeuf, Villon, Verlaine et Rimbaud, musiques de Ferré) parmi les nombreux enregistrements produits par Ferré devenu indépendant (« Les vieux copains », 1990, « On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans », 1986, « Le Bateau ivre », 1981, « La violence et l'ennui », 1980).

Le deuxième CD puise dans les deux enregistrements publics réalisés dans les années 80 (Théâtre des Champs-Élysées 84 et TLP-Déjazet 86). Ce sont essentiellement des poèmes de Rutebeuf, Apollinaire ou Baudelaire mais aussi des textes signés Francis Claude (la vie d'artiste), René Baer (La chambre, La chanson du scaphandrier), Caussimon (Les spécialistes) ou... Ferré (Les poètes, À Saint-Germain-des-Prés). Livrets avec tous les textes.

 

• Enregistrement public 84 : triple CD EPM 983.712.

• Spectacle intégral sur vidéocassette de 3 heures (EPM 983.748).

• Léo Ferré chante les poètes : deux CD EPM 983.932 et 983.342.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article