Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau blog de jechantemagazine

Le blog du magazine JE CHANTE ! Les archives du journal créé en octobre 1990.

JEAN-MARIE VIVIER : D'une rive à l'autre

Le nouveau disque de Jean-Marie Vivier, sorti il y a déjà plusieurs mois, est beaucoup plus inspiré que ses deux précédents CD : la voix du chanteur y est plus assurée, plus vibrante, les chansons ont chacune leur personnalité, Vivier a la « pêche », et ça se sent ! S’il ne faut retenir qu’un titre de cet album, ce serait assurément Qu’importe de voir Syracuse, une excellente chanson (signée Yannick Mathias-Vivier), « réponse » et prolongement de la Syracuse de Dimey-Salvador. La mélodie de Vivier est impeccable, les arrangements de cordes de Serge Lelièvre rappellent ceux, somptueux, de Goraguer pour Ferrat, le texte de Mathias possède la « rondeur » des grandes chansons et recèle un bel aphorisme : « Imaginer est plus facile quand on a l’âme d’un chercheur d’or... » Au chemin des promesses met en scène un homme retournant dans la ville d’une femme aimée et qui, au moment d’arriver, y renonce... Grand-Mat, une gigue, évoque un homme libre, Désapprendre développe une philosophie. Vivier a glissé, comme à son habitude, un titre de Félix Leclerc : Les mauvais conseils. Le disque se clôt sur Vivre un peu plus loin, une très belle chanson, très mélodique : « Mais si sur les regrets d’une jeunesse moribonde / On s’faisait un printemps comme on n’a jamais eu... » Le meilleur disque du duo Mathias-Vivier.

Raoul Bellaïche

• CD EPV/Scalen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article